Maladies & Parasites


Comme les autres arbres et plantes,
les bonsaïs sont également exposés aux infestations de parasites et aux maladies courantes.

Les parasites et les maladies peuvent être évités en gardant vos bonsaïs en bonne santé,
car la santé d’un bonsaï est influencée par les techniques de culture du bonsaïste.
Il est important d’appliquer une gestion attentive des bonsaïs.

cochenilles

Cochenilles

pucerons

Pucerons

arraignees

Arraignées


Les traitements courant contre les parasites

  • Contact - Vous pouvez déloger mécaniquement les pucerons et les fourmis des feuilles et des branches de votre bonsaï à l’aide d’un puissant jet d’eau ou d’un coton-tige imbibé d’alcool à friction.
  • Savon de Marseille - Faire bouillir 150 gr de savon de Marseille dans un litre d’eau, ajoutez-y 100 ml d’huile. Diluez dans 10 litres d’eau et pulvériser vos plantes, de préférence le matin car le soleil pourrait brûler les feuilles huilées.
  • Huile d'horticole - Huile d'horticole à 10 ml  dans un litre d'eau aux 2 semaines pour 3 applications devrait faire le travail.
  • Savon noir - Diluez-le dans un litre d’eau chaude et vaporisez vos bonsaïs. Vaporiser d’abord sous les feuilles et sur les tiges, puis sur les feuilles et les fleurs. Si l’envahissement est très avancé, il est préférable d’ajouter une petite cuillère d’alcool à friction à ce mélange. Aussi très efficace contre les araignées rouges.
  • Tabac - Faites macérer la moitié d’un paquet de tabac à rouler dans un litre et demi d’eau durant trois ou quatre jours. Ensuite, filtrez le mélange et vaporisez-le sur les feuilles des arbres contaminés.
  • Huile de colza - Pour des attaques déjà bien avancées, les traitements naturels à base d’huile de colza exercent une action mécanique qui étouffe les parasites. Des pulvérisations à base de pyréthrine naturelle peuvent compléter les soins. Cette substance présente dans les fleurs de pyrèthre de Dalmatie possède une action insecticide et agit sur les larves, au corps encore mou, en les paralysant.

En conclusion, après avoir identifié l’insecte, acheter un insecticide (chimique ou organique) pour traiter l’arbre; il faut suivre les instructions précisément et éventuellement utiliser une demi-dose pour commencer, et si nécessaire l’augmenter ensuite. 

Vaporiser le dessous et le dessus des feuilles et de plus protéger la terre (substrat) avant tout traitement.

Que les préparations soient chimiques ou naturelles, il ne faut pas conserver les solutions insecticides. Leur efficacité décroît très rapidement, donc videz arrosoir et pulvérisateur après usage. Dédiez un pulvérisateur aux insecticides, ou bien rincez ce dernier abondamment avant de vaporiser autre chose sur vos arbres.


Les feuilles de mon bonsai tombent

  • Arrosage - Les feuilles deviennent subitement jaunes et tombent de l’arbre. C’est souvent le résultat d’un manque soudain d’eau. Quand les feuilles virent lentement au jaune et meurent, c’est souvent le résultat d’un excès d’arrosage récurrent, d’excès ou manque d’engrais. N'arrosez pas trop: si un bonsaï perd ses feuilles, il aura besoin de moins d'eau au cours des prochaines semaines. En raison du manque de feuilles, il peut évaporer beaucoup moins d'eau. Par conséquent - arrosez modérément un bonsaï après la chute des feuilles - c'est-à-dire ne pas le laisser sécher et surtout ne pas le noyer. Le médium est - comme souvent dans la vie - la meilleure recommandation.
  • Emplacement - Comme toutes les plantes, le bonsaï a besoin de lumière - beaucoup de lumière. Ils gagnent de l'énergie à partir de la lumière par photosynthèse. En même temps, ils consomment de l'énergie par leur métabolisme. Le métabolisme est particulièrement élevé à haute température. Un changement d'emplacement modifie l'alimentation en lumière, en particulier à bonsaï d'intérieur. Ils viennent de serres claires à un appartement normal, beaucoup plus sombre. En automne-hiver, la température dans l'appartement est souvent moins élevée que dans la serre. Ne changez pas frénétiquement d'endroit: Chaque changement d'emplacement coûte la force du Bonsaï. Il doit s'adapter au nouvel emplacement à chaque fois. Par conséquent: Mieux vaut penser à 1-2 jours, puis décider du meilleur emplacement et y laisser le bonsaï pendant longtemps. Changer de nouveau après quelques jours fait plus de mal que de bien.  Autre raison, le déplacement entre le magasin et la maison ou un choc thermique ( le froid ou/et chaud).
  • Pesticides - Certains pesticides entraînent une chute rapide des feuilles de certains types de bonsaï dans certaines situations. Ne combattez pas la maladie ou le ravageur sans une analyse précise. Un mauvais traitement nuit généralement plus qu'il n'est bénéfique.

Magasin Bonsai Montréal - Magasin Bonsai Montréal